INTERNET: Une redevance pour télécharger librement ?

Selon un récent sondage, 83% d’internautes se disent prêts à  payer une redevance sur leur abonnement pour échanger légalement de la musique…

Selon un sondage Ipsos pour l’Adami (Société civile pour l’administration des droits, des artistes et des musiciens interprètes), 17% sont d’accord avec la volonté des maisons de disques d’empêcher les échanges gratuits, y compris par des poursuites en justice.

62% des internautes sont prêts à  payer de 1 à  5 euros par mois pour échanger de la musique.

Dans l’hypothèse de la mise en place d’une redevance forfaitaire, les internautes sont prêts à  payer 5,20 euros par mois en plus de leur abonnement par internet pour télécharger de la musique uniquement, et 9,10 euros pour télécharger de la musique et des films. Ces sommes ont été calculées en faisant la moyenne des prix cités par les sondés.

L’industrie du disque a engagé ces derniers mois des poursuites judiciaires contre les gros utilisateurs des réseaux peer-to-peer (P2P : d’ordinateur à  ordinateur).

Les maisons de disques veulent promouvoir les sites de téléchargement payant et sont opposées à  la mise en place d’une redevance en contrepartie de la légalisation du P2P.

L’Adami, elle, plaide pour la mise en place d’une telle redevance (sur le modèle de la licence légale payée par les radios pour diffuser de la musique).

L’Adami, soutenue par la Société de perception et de distribution des droits des artistes-interprètes de la musique et de la danse (Spedidam) et des associations de consommateurs comme l’UFC-Que Choisir, souhaite voir reconnaitre l’échange de fichiers entre particuliers comme un acte licite de copie privée.

Selon le sondage, réalisé par internet les 27 et 28 avril auprès d’un échantillon représentatif de 1000 internautes, 45% des internautes ont déjà  utilisé un logiciel d’échange pour télécharger de la musique et des films.

Je trouve personnellement que ce ne serait pas une solution satisfaisante, les internautes qui ne téléchargent pas étant penalisés par les autres.
D’ailleurs il existe déjà  une taxe similaire sur les CD et DVD, et un projet de loi prévoit de l’étendre à  tous les supports numériques, dont les disques durs. On veux tout taxer en double et en triple…
De toute manière, je ne pense pas que les majors seraient satisfaits avec 9€ par mois !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *